suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Nuit blanche, magazine littéraire. No. 154, Printemps 2019

Nuit blanche, magazine littéraire. No. 154, Printemps 2019

Imaginaire de la Côte-Nord

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Disponible sur commande Disponibilite_info
Si ce titre est disponible à Montréal, nous le recevrons dans les 5 jours (week-ends et jours fériés exclus) et vous l’expédierons dès sa réception. Si ce titre n’est pas disponible à Montréal, la commande prendra entre 4 à 6 semaines. Si ce titre est manquant, nous ne pourrons vous l’obtenir que si une réimpression est en cours. Le délai de commande est alors incertain. La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

Éditeur : Nuit blanche, le magazine du livre Date de parution : 04 avril 2019 EAN13 / ISBN :

9782924611180

Couverture du livre Nuit blanche, magazine littéraire. No. 154, Printemps 2019 - Leclerc Suzanne - 9782924611180
feuilleter
agrandir
Disponible sur commande Disponibilite_info
Si ce titre est disponible à Montréal, nous le recevrons dans les 5 jours (week-ends et jours fériés exclus) et vous l’expédierons dès sa réception. Si ce titre n’est pas disponible à Montréal, la commande prendra entre 4 à 6 semaines. Si ce titre est manquant, nous ne pourrons vous l’obtenir que si une réimpression est en cours. Le délai de commande est alors incertain. La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

Ce qu’en dit l’éditeur
La revue Nuit blanche récidive avec un second numéro printanier consacré à cartographier l’imaginaire québécois, région par région. Après un dossier sur le Saguenay-Lac-Saint-Jean (printemps 2018), voici un numéro porté par l’imaginaire de la Côte-Nord, ce « pays dans le pays ». De la taïga à la mer, des récits de voyages et de naufrages à Manikanetish de Naomi Fontaine, la région nourrit les écrits depuis longtemps. Pierre Rouxel offre une chronologie approfondie de près de 500 ans d’écrits nord-côtiers. Originaires de la région, Erika Soucy et Noémie Pomerleau-Cloutier se sont prêtées à un jeu épistolaire. Michel Pleau a écrit lui, un peu de poésie pour la poète innue Joséphine Bacon. Puis, Denys Lelièvre vous raconte Gilles Vigneault, alors que Jean-Yves Fréchette puise plutôt dans ses souvenirs du Séminaire Saint-Pie X de Hauterive, aujourd’hui devenu le Cégep de Baie-Comeau.
Biographie
Née à Portneuf-sur-mer, sur la Côte-Nord, Erika Soucy est la fondatrice de l'Off-Festival de poésie de Trois-Rivières. Elle a publié deux recueils de poèmes aux Éditions Trois-Pistoles. Les murailles est son premier roman.
Jean Désy a terminé des études de médecine avant d'entreprendre un doctorat en littérature à l'Université Laval, puis une maîtrise en philosophie. Depuis, il vogue entre le Sud et le Nord, entre l'écriture et l'enseignement, entre la pratique de la médecine et la littérature. Il a publié plusieurs romans, nouvelles, essais et récits, notamment Nepalium Tremens (XYZ, 2011), Toundra-Tundra et L’esprit du Nord (XYZ, 2010), qui ont remporté plusieurs prix.
Originaire du quartier Saint-Sauveur dans la basse-ville de Québec, Michel Pleau consacre sa vie à la poésie et anime des ateliers de création. Depuis vingt ans, il a publié une dizaine de recueils de poèmes et des essais sur l’écriture. Son œuvre a reçu, entre autres, le prix Alphonse-Piché, le prix Octave-Crémazie et le prix Félix-Antoine-Savard. En 2008, le prix du Gouverneur général lui était décerné pour La lenteur du monde, publié aux Éditions David.
Consultante en gestion internationale depuis une trentaine d’années, spécialisée en management des organisations, Michèle Bernard travaille surtout en Europe, aux États-Unis et au Québec. Titulaire d’un diplôme de MBA de HEC-Montréal, elle mène en parallèle une carrière de chargée de cours dans le milieu universitaire québécois et européen et une autre de journaliste. Ses articles portent essentiellement sur la géopolitique et l’expression culturelle des pays d’Europe centrale. Michèle Bernard publie aussi des entrevues d’auteurs et des commentaires de lecture pour le magazine littéraire Nuit blanche.
Valérie Forgues écrit depuis toujours. Sa plume habile et colorée entraîne le lecteur avec une lucidité et une sensibilité qui ne laissent personne indifférent. Entre le calme et la tempête, la joie et le chagrin, la vie et la mort, cette poète et écrivaine ne sait que choisir. Son œuvre est ainsi porteuse d’une variété d’émotions qui évoquent avec justesse la richesse et la complexité de l’existence. Après avoir publié poèmes et nouvelles, pour lesquels elle a remporté divers prix et mentions (finaliste pour le prix littéraire Radio-Canada en 2009 ; mention spéciale du jury et prix de la Confemen aux Jeux de la Francophonie en 2009 à Beyrouth ; mention au Prix Piché de Poésie de l’UQTR et au Festival International de Poésie de Trois-Rivières ; deuxième prix au concours Pleins yeux sur la nouvelle de la Société littéraire de Charlesbourg en 2008, mention au Prix Brèves littéraires de la Société littéraire de Laval en 2007), Valérie Forgues présente son premier roman.
Québécois de naissance et Acadien d'adoption, David Lonergan a enseigné au secondaire (1966-1975), cofondé deux troupes de théâtre professionnel (La Famille Corriveau à Longueuil, 1973-1977; Pince-Farine en Gaspésie, 1978-1992) pour lesquelles il écrit (seul ou en collectif) une vingtaine de pièces dont «Les Otages» (1987). Parallèlement, il travaille dans des journaux, à la radio et à la télévision, et publie divers ouvrages dont «Blanche» (roman, 1989) et «La Bolduc, la vie de Mary Travers» (1992). En 1994, il déménage à Moncton où il travaille pour différents organismes culturels. Depuis 2001, il enseigne le journalisme et l’histoire du théâtre à l’Université de Moncton. Il a publié «La création à cœur : l’histoire du théâtre l’Escaouette» (2000), «L’homme qui était sans couleurs» (2003), et participé à la création d’«Ode à l’Acadie» (2004) comme recherchiste et auteur des textes. Depuis novembre 1994, il tient une chronique sur la production culturelle acadienne dans le quotidien L’Acadie Nouvelle, et a publié plusieurs articles sur la littérature.
Lucille Ryckebusch est née en 1980 dans le nord de la France et vit à Montréal depuis 1998. Elle a complété une maitrise en études littéraires avec concentration en études féministes à l’Université du Québec à Montréal et poursuit un doctorat dans le même domaine. Le sang des pierres, paru au Quartanier en 2019, est son premier livre.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Paul à la maison - RABAGLIATI MICHEL - 9782897770723
    Paul à la maison RABAGLIATI MICHEL 31,95 $
  2. Couverture du livre Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon - DUBOIS JEAN-PAUL - 9782823615166
    Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon DUBOIS JEAN-PAUL 34,95 $
  3. Couverture du livre Astérix 38 La fille de Vercingétorix - Ferri Jean-Yves & Conrad D. - 9782864973423
    Astérix 38 La fille de Vercingétorix Ferri Jean-Yves & Conrad D. 14,95 $
  4. Couverture du livre Vilnius, Paris, Londres - Kourkov Andreï - 9791034900558 version électronique disponible
    Vilnius, Paris, Londres Kourkov Andreï 47,95 $
  5. Couverture du livre Choses humaines (Les) - TUIL KARINE - 9782072729331 version électronique disponible
    Choses humaines (Les) TUIL KARINE 35,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2019 - Gallimard Montréal