suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / 100 Books You Must Read Before You Die [volume 2]

100 Books You Must Read Before You Die [volume 2]

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

À télécharger Disponibilite_info
À télécharger

Éditeur : Big Cheese Books Date de parution : 06 juin 2019 EAN13 / ISBN :

9789897780028

Couverture du livre 100 Books You Must Read Before You Die [volume 2] - MANN THOMAS - 9789897780028
feuilleter
agrandir
À télécharger Disponibilite_info
À télécharger

Ce qu’en dit l’éditeur
This 2nd volume of contains the following 50 works, arranged alphabetically by authors’ last names: Jerome, Jerome K.: Three Men in a Boat Joyce, James: A Portrait of the Artist as a Young Man Joyce, James: Ulysses Kingsley, Charles: The Water-Babies Kipling, Rudyard: Kim La Fayette, Madame de: The Princess of Clèves Laclos, Pierre Choderlos de: Dangerous Liaisons Lawrence, D. H.: Sons and Lovers Lawrence, D. H.: The Rainbow Le Fanu, Sheridan: In a Glass Darkly Lewis, Matthew Gregory: The Monk Lewis, Sinclair: Main Street London, Jack: The Call of the Wild Lovecraft, H.P.: At the Mountains of Madness Mann, Thomas: Royal Highness Maugham, William Somerset: Of Human Bondage Maupassant, Guy de: Bel-Ami Melville, Herman: Moby-Dick Poe, Edgar Allan: The Fall of the House of Usher Proust, Marcel: Swann's Way Radcliffe, Ann: The Mysteries of Udolpho Richardson, Samuel: Clarissa Sand, George: The Devil’s Pool Scott, Walter: Ivanhoe Shelley, Mary: Frankenstein Sienkiewicz, Henryk: Quo Vadis Sinclair, May: Life and Death of Harriett Frean Sinclair, Upton: The Jungle Stendhal: The Red and the Black Stendhal: The Chartreuse of Parma Sterne, Laurence: Tristram Shandy Stevenson, Robert Louis: Treasure Island Stoker, Bram: Dracula Stowe, Harriet Beecher: Uncle Tom’s Cabin Swift, Jonathan: Gulliver's Travels Tagore, Rabindranath: The Home and the World Thackeray, William Makepeace: Vanity Fair Tolstoy, Leo: War and Peace Tolstoy, Leo: Anna Karenina Trollope, Anthony: The Way We Live Now Turgenev, Ivan: Fathers and Sons Twain, Mark: The Adventures of Huckleberry Finn Verne, Jules: Journey to the Center of the Earth Wallace, Lew: Ben-Hur Wells, H. G.: The Time Machine West, Rebecca: The Return of the Soldier Wharton, Edith: The Age of Innocence Wilde, Oscar: The Picture of Dorian Gray Xueqin, Cao: The Dream of the Red Chamber Zola, Émile: Germinal
Biographie
Thomas Mann est né à Lübeck en 1875.Prix Nobel de littérature en 1929, il est l'auteur de nombreux chefs-d oeuvre, comme Mort à Venise, La Montagne magique et Joseph et ses frères. Opposé au régime nazi, il quitte l'Allemagne en 1933 pour la Suisse et les Etats-Unis, d'où il lance de multiples appels à la résistance. Vilipendé par la propagande du IIIe Reich, il sera déchu de sa nationalité. Il meurt à Zurich en 1955.
Né à Nantes en 1828, Jules Verne est mort à Amiens en 1905. Après ses études secondaires, il se rend à Paris pour faire son droit et commence à se passionner pour la science et l'univers des découvertes. Agent de change le jour, il se documente la nuit, afin de construire son oeuvre. Sa rencontre avec l'éditeur Hetzel sera décisive, et lui permettra d'élaborer durant quarante années une oeuvre immense d'une extraordinaire inspiration.
Mary Wollstonecraft Shelley (30 August 1797 – 1 February 1851) was a British novelist, short story writer, dramatist, essayist, biographer, and travel writer, best known for her Gothic novel Frankenstein: or, The Modern Prometheus (1818). She also edited and promoted the works of her husband, the Romantic poet and philosopher Percy Bysshe Shelley. Her father was the political philosopher William Godwin, and her mother was the philosopher and feminist Mary Wollstonecraft.
Née en 1804, George Sand se marie à dix-huit ans. Après la naissance de ses deux enfants, elle décide de vivre indépendante. À Paris, elle devient journaliste. Et, en 1832, le succès de son premier roman Indiana, lui assure les moyens de vivre, comme elle le voulait, de sa création. Pendant la révolution de 1848, elle met sa plume au service du gouvernement provisoire. Elle passe les vingt dernières années de sa vie à Nohant, jusqu’à sa mort en 1876. Son œuvre immense – 180 livres et 40 000 lettres -, témoin de tous les mouvements de l’époque, fut une des plus populaires du XIXe siècle.
La vie d'Edgar Poe fut une longue pérégrination, de ville en ville et de solitude en solitude, dans une Amérique qui ne peut le comprendre. Fils d'acteurs de tournées, phtisiques et alcooliques, il naît dans une roulotte cahotante. En 1811, il est orphelin et confié à la charité de la bourgeoisie de Richmond. Il est adopté par la famille Allan qui s'installe pour quelque temps à Liverpool: l'Angleterre mystérieuse va impressionner l'enfant et lui donner le goût du fantastique macabre. Il suit des études classiques et littéraires. A l'Université de Virginie, il commence à contracter des dettes de jeu et rompt avec son père adoptif qui refuse de les payer. En 1833, il connaît un premier succès en remportant un prix à un concours organisé par le Saturday Visitor de Baltimor avec son récit "Manuscrit trouvé dans une bouteille". Il entre au Souther Literary Messenger de Richmond et en deviendra rédacteur en chef en 1835. Mais l'alcool et les drogues le plongent dans des accès de dépression et il perd son emploi. Dix ans plus tard, il publie le Corbeau qui bouleverse le public. Poe connaît alors une courte période d'engouements et de succès mondains. Les dettes et l'alcool le précipitent définitivement dans la déchéance. Nul ne saura jamais ce que furent les derniers jours de sa vie: on le découvre, le 3 octobre 1849, dans un ruisseau, près de Light Street à Baltimore. Il meurt quatre jours plus tard au Washington Hospital.
Stendhal (1783-1842) Henri Beyle naît le 23 janvier 1783 dans une famille de la bourgeoisie aisée de Grenoble. Il a sept ans quand sa mère meurt en couches. Élève brillant, il remporte le premier prix de belles-lettres de l'École centrale de Grenoble, puis le premier prix de mathématiques. Fin 1799, il s'installe à Paris et travaille au ministère de la Guerre sous les ordres de l'un de ses cousins. Il rejoint ensuite l'armée en Italie et découvre le pays avec émerveillement. De retour à Paris, il fréquente les salons avec l'ambition de faire fortune dans la banque tout en commençant à écrire pour le théâtre. Il tombe amoureux d'une actrice, Mélanie Guilbert. Mais, lorsqu'elle le quitte en 1806, il rejoint l'armée, en Prusse cette fois-ci, où il séjourne dans la petite ville de Stendhal. Quelques années plus tard, il revient à Paris où il mène une vie brillante et a une liaison avec la cantatrice Angéline Bereyter. Après un nouveau séjour en Italie, il suit la campagne napoléonienne en Russie et participe à la retraite. Profondément déprimé, il assiste à la chute de Napoléon; il s'installe à Milan où il restera sept ans. En 1817, il publie dans la plus totale indifférence une Histoire de la peinture en Italie à laquelle il travaillait depuis plusieurs années. Inspiré par sa vie sentimentale agitée, il rédige De l'amour, une « description minutieuse et détaillée de tous les sentiments qui composent la passion nommée amour ». Suspecté d'idées républicaines, il doit quitter Milan et reprend sa vie de dandy à Paris. En 1823, il publie sans succès Racine et Shakespeare, considéré comme l'un des manifestes du romantisme au même titre que la préface de Cromwell. L'année suivante, il devient l'amant de la comtesse Clémentine Curial. Pour se consoler de leur rupture en 1827, il écrit Armante, son premier roman. Le public boude le livre. Devenu consul à Trieste, il achève Le Rouge et le Noir. L'histoire de l'ambitieux Julien Sorel qui finira sur l'échafaud paraît en 1830. Nommé ensuite à Civitavecchia, il s'ennuie et passe de longs moments à Rome, où il trouve la matière de ses Chroniques italiennes. Les années suivantes, il écrit Lucien Leuwen et Vie de Henry Brulard, son autobiographie. De retour à Paris, il écrit en cinquante-trois jours La Chartreuse de Parme, vaste fresque politique et amoureuse sur fond de campagne d'Italie. À nouveau envoyé en Italie, il est frappé par une première crise d'apoplexie. Malade, il revient à Paris où il meurt le 23 mars 1842. Il est enterré au cimetière de Montmartre.
Jack London (1876-1916) : la vie brève et mouvementée de cet écrivain américain est dominée par la nécessité de se mettre en scène dans une série de rôles inspirés par la réalité d'une naissance illégitime, d'une enfance malheureuse, et l'emportement de passions précoces : pour les livres, l'aventure et la réussite, mais aussi pour la cause du peuple qui détermine son adhésion au parti socialiste dont il se voudra le porte-parole jusqu'à la veille de sa mort. Cette édition a été établie par Francis Lacassin.
Passionné de bande dessinée et de littérature populaire, scénariste, éditeur, collectionneur, journaliste, Francis Lacassin fut, de 1981 à 2000, l'un des principaux collaborateurs de « Bouquins ».
Herman Melville est né en 1819 à New York dans une famille d'origine anglaise et hollandaise. À 19 ans, laissant son métier d'instituteur, il fit comme matelot la traversée de l'Océan jusqu'à Liverpool, puis s'embarqua sur une baleinière des mers du Sud. Il ne perdit jamais contact avec les marins. Les voyages divers fourniront à Melville la partie essentielle de son œuvre autobiographique, Typee, Omoo, Redburn, Mardi, La Vareuse blanche. En 1850, réfugié dans sa ferme solitaire, il écrit Moby Dick qui lui apportera la gloire posthume après la Première Guerre mondiale. Quelque temps avant de mourir il complète le manuscrit de Billy Budd, gabier de misaine qui sera publié en 1924. Il meurt à New York en 1891.
Rudyard Kipling est né en 1865 à Bombay. Après avoir fait ses études en Angleterre, il retourne aux Indes à l'âge de 17 ans. Journaliste à Lahore, il commence à écrire, notamment les «Simples Contes de collines» qui seront publiés en 1887. Deux ans plus tard, il revient en Angleterre. Là, il publie la majeure partie de son œuvre, et plus particulièrement le «Premier Livre de la jungle», le «Second Livre de la jungle» et «Kim». Rudyard Kipling a obtenu le prix Nobel de littérature en 1907. Il est mort à Londres en 1936.
C'est à Oxford qu'Oscar Wilde (1854- 1900) a la révélation de son esthétique personnelle: l'harmonie " grecque ".Aux années d'Oxford succède la vie londonienne: il ne faudra que trois ans au jeune Wilde pour devenir la " personnalité " la plus en vue d'Angleterre. C'est l'étape charnière des débuts de Wilde mal connue du public, que ce que met en lumière.
Comme August, son narrateur de seize ans, Mark Twain (1835-1910) avait été apprenti imprimeur dans sa jeunesse.
Pour cet ultime roman, auquel il a consacré les douze dernières années de sa vie - en le recommençant pas moins de trois fois -, l'auteur des Aventures de Tom Sawoyer et de Huckleberry Finn avait le désir d'écrire avec une totale liberté. Il voulait montrer - sans se soucier des préjugés, des opinions ou des croyances d'autrui - ce qui constituait selon lui le fond de l'âme humaine. Twain était un conteur, un humoriste, mais aussi un pamphlétaire de génie.
Dans N° 44, le Mystérieux Étranger, il pousse l'art du roman au maximum de ses possibilités, alliant la puissance d'imagination des grands récits fondateurs aux audaces stylistiques les plus modernes. Il évoquait l'écriture de ce livre comme un " luxe inimaginable ", une " ivresse intellectuelle ". Liberté coupable : après sa mort, c'est un montage de bric et de broc considérablement expurgé qui sera publié.
Resté inédit aux États-Unis jusqu'en 1969, ce chef-d'oeuvre paraît en France pour la première fois tel que Mark Twain l'avait écrit.
Robert Louis Stevenson (1850-1894) est né à Édimbourg, en Écosse.
Ayant reçu une éducation presbytérienne, il s'émancipe dès l'âge de dix-sept ans en entrant à l'université et mène une vie bohème. Il se consacre alors à l'écriture et au voyage. Il est l'auteur de nombreux romans dont L'Île au trésor, Voyage avec un âne dans les Cévennes ou encore ce chef-d'oeuvre : L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M Hyde. Il meurt à Apia, dans l'île d'Upolu (Océanie). Cet auteur majeur du XIXe siècle a su enchanter petits et grands lecteurs.
Michel Le Bris, romancier et créateur du festival " Étonnants Voyageurs ", est un spécialiste mondialement reconnu de Stevenson, auquel il a consacré une monumentale biographie, Les années bohémiennes.
Marcel Proust naît en 1871 à Paris.
Enfant à la santé fragile, secoué de violentes crises d'asthme, il grandit dans l'affection d'une mère inquiète. Habitué des milieux mondains, il y récolte la matière de son oeuvre future et une réputation de précieux qui lui collera à la peau. Ses débuts littéraires rencontrent un accueil mitigé. En 1907, après la mort de ses parents, reclus dans sa chambre, il se consacre exclusivement à ce qui deviendra son chef-d'oeuvre, À la recherche du temps perdu.
Le premier volume, Du côté de chez Swann, peine à trouver un éditeur : il paraît à compte d'auteur en 1913. C'est le suivant, A l'ombre des jeunes filles en fleurs, en 1919, qui lui apportera la consécration avec le prix Goncourt. De plus en plus malade, il lutte pour achever son monument. Mais la pneumonie l'emporte en novembre 1922 : les trois derniers volumes du plus grand roman français du XXe siècle parurent à titre posthume.
Marcel Proust est enterré au cimetière parisien du Père-Lachaise.
James Joyce est né le 2 février 1882 à Rathgar, dans la banlieue de Dublin. Dès 1897, il commence à écrire. Il entre à University College en 1898, et c'est en 1900 qu'il fait un véritable début littéraire, avec un article sur Ibsen. En 1920, James Joyce s'installe à Paris sur les conseils d'Ezra Pound. Il fait la connaissance d'Adrienne Monnier, de Sylvia Beach, qui publie Ulysse en 1922, de Valery Larbaud, qui le présente au Tout-Paris littéraire. En 1940, il se réfugie à Zurich, où il meurt le 13 janvier 1941.
Edition d'Alain Jumeau, professeur émérite à la Sorbonne.
Rabindranath Tagore, l'un des plus grands écrivains indiens du XXe siècle, prix Nobel de littérature en 1913, a écrit Quatre chapitres quelques années avant sa mort, alors qu'il était en voyage à Ceylan.
Un roman courageux et somptueux, véritable tragédie classique, traduit pour la première fois du bengali en français.
Abraham "Bram" Stoker (8 November 1847 – 20 April 1912) was an Irish novelist and short story writer best known today for his 1897 Gothic novel, Dracula. During his lifetime, he was better known as personal assistant of actor Henry Irving and business manager of the Lyceum Theatre in London, which Irving owned.
Né à Paris en 1874, Somerset Maugham va y passer son enfance et restera toute sa vie attaché à la France, pays où il trouvera la liberté, sexuelle notamment, nécessaire à ses amours particulières.
Très tôt orphelin, il connaît la vie des collèges anglais et, après des études de médecine réussies, se tourne vers l'écriture. Plus de vingt romans - parmi lesquels Le Fil du rasoir -, des pièces de théâtre à succès (La Comédienne), et surtout près de cent vingt nouvelles - on l'a surnommé le Maupassant anglais - ont fait de lui l'un des écrivains britanniques les plus appréciés dans le monde entier : son oeuvre fut traduite dans de très nombreux pays.
Redouté de ses contemporains pour son esprit caustique, voire une certaine méchanceté, Maugham, après une vie de voyages et d'aventures (il collabora notamment à l'Intelligence Service), s'installa en 1946 au Cap Ferrat dans une villa somptueuse où il reçut les grands de sa génération. Il y mourut en 1965.

Dame Rebecca West (1892–1983) is one of the most critically acclaimed and bestselling English novelists, journalists, and literary critics of the twentieth century. In her eleven novels, beginning with The Return of the Soldier, she delved into the psychological landscape of her characters and explored topics including feminism, socialism, love, betrayal, and identity. She was lauded for her wit and intellectual acuity, evident in her prolific journalistic works such as her coverage of the Nuremberg trials for the New Yorker, published as A Train of Powder, and Black Lamb and Grey Falcon, her epic study of Yugoslavia and its people. She had a child with H.G. Wells, but married banker Henry Maxwell Andrews later in life and continued writing until she died in London at age ninety.

Upton Sinclair (1878-1968) connaît une enfance pauvre et nomade.
À vingt ans, il est correspondant de guerre à Cuba. Rendu célèbre par La Jungle, il multiplie les livres coup de poing, dénonçant les tares de la société américaine. Il signe sans doute son chef-d’œuvre en 1927 avec Pétrole !
Herbert George Wells (21 September 1866 – 13 August 1946) was an English author, best known for his work in the science fiction genre. He was also a prolific writer in many genres, including contemporary novels, history, politics and social commentary. Together with Jules Verne, Wells has been referred to as "The Father of Science Fiction". Wells was an outspoken socialist and very sympathetic to technocracy and pacifist views, although he supported the First World War once it was under way, and his later works became increasingly political and didactic.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Des légumes en hiver : produire en abondance, même sous la neige - Coleman Eliot - 9782330023584 version électronique disponible
    Des légumes en hiver : produire en abondance, même sous la neige Coleman Eliot 64,95 $
  2. Couverture du livre Libres d'obéir: le management, du nazisme à aujourd'hui - Chapoutot Johann - 9782072789243 version électronique disponible
    Libres d'obéir: le management, du nazisme à aujourd'hui Chapoutot Johann 29,95 $
  3. Couverture du livre Ténèbre - Kawczak Paul - 9782924898499 version électronique disponible
    Ténèbre Kawczak Paul 25,95 $
  4. Couverture du livre La place - ERNAUX ANNIE - 9782070377220 version électronique disponible
    La place ERNAUX ANNIE 10,95 $
  5. Couverture du livre Bal des folles (Le) - Mas Victoria - 9782226442109
    Bal des folles (Le) Mas Victoria 29,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2020 - Gallimard Montréal